This device is too small to view this website properly

Try to rotate your device

A. galerie

 

Laurent Becquaert
Gille Delhaye
Bernard Gilbert
Charlotte Marchand

peinture

''SUBJECT MATTER''

"SUBJECT MATTER"

Paintings

Exposition du 17 janvier au 29 février 2020

Vernissage le 16 janvier 2020

 

Laurent Becquaert

Gille Delhaye

Bernard Gilbert

Charlotte Marchand

 


Aujourd’hui, face à la situation en général et artistique en particulier :

 

A la nécessité de réagir face aux diktats.

A la nécessité de résister aux codes esthétiques comparables à un nouvel académisme.

A la nécessité d’acquérir du temps pour l’imprégnation et l’échange .

 


Ralentir

 


En réaction à la complaisance, à l’individualisme et à la corruption institutionnelle .

En réaction à la volonté de réduire le débat politique dans la création, à la simple allégorie.

 


A la nécessité de se reconnecter au Monde réel et à d'autres mondes subtils.

A la nécessité de jouir et de partager.

 


Se réenchanter,

 


Il reste un artichaut.

 


"SUBJECT MATTER"

En cette période de collapsologie dans la quelle nous regardons, isolés devant nos écrans, les raz-de-marée éteindre difficilement les incendies, et dans laquelle les artistes travaillent chacun dans leur coin à l'aube de l'effondrement, Subjet Matter articule la complicité et la couleur de quatre peintres chevronnés dans une dynamique jubilatoire et collective, un affront au XXIè siècle. Petite foire picturale à elle seule, cette première exposition de peinture à la A-Galerie Bruxelles joue sur le lien entre les créateurs et un accrochage ludique et collectif en galerie, afin de rebattre les cartes et de retrouver le partage de la peinture sur toile, sur bois ou sur toile de polyester.

 


Sur les bases de leur manifeste, Charlotte Marchand, Bernard Gilbert, Gille Delhaye et Laurent Becquaert se relancent, avec cette proposition, dans une dynamique de matière et de partage, avec des œuvres inédites. Avec eu centre l'affaire, le sujet qu'est la peinture sans dogmes, une défintion impossible.

 


Chacun vient de ses expériences et ses matières, du bâtiment au mdf, de la carrosserie au bois, de la toile au vinyle ou de la toile à la toile

 


Le collectif est mort, vive le collectif !