This device is too small to view this website properly

Try to rotate your device

A. galerie

 

Vielsalm Memories

peinture dessin gravure

Vielsalm Memories

A-Galerie invite La « S » Grand Atelier, Centre d'Art Brut & Contemporain

 


avec

 


Adolpho Avril & Olivier Deprez, Sarah Albert, Richard Bawin, Kostia Botkine, Marie Bodson, Nicole Claude, Gabriel Evrard, Irène Gérard, Régis Guyaux, Philippe Marien, Pascal Leyder, Barbara Massart & Nicolas Clément, Benoît Monjoie, Remy Pierlot, Dominique Théate, Marcel Schmitz

 

 

 

 


Dans sa volonté renouvelée de faire dialoguer diverses disciplines et pratiques de l'art, la A-Galerie propose une sélection d'oeuvres issues de la « S » Grand Atelier, Centre d'art brut contemporain basé à Vielsalm (Belgique), à la renommée internationale, et dont des pièces ont intégré de multiples collections dédiés à l'art brut contemporain, aussi nommé « art outsider ».

 


La « S » Grand Atelier

 


« Les ateliers de La « S » (Grand Atelier) sont plus que de simples activités d’animations, l’art est au centre et l’exigence élevée. Elle refuse toute considération compassionnelle et croit en la potentialité de chacun. » (1)

 


« J’ai été un des premiers à entamer un rapport de collectionneur curieux de découvrir La « S ». Sa volonté d’ouverture et de mixité – partage du travail entre des artistes de la scène contemporaine avec les artistes handicapés – m’interroge et m’intéresse. […] À La « S », d’un atelier à l’autre plane une douce musique au refrain : « Je sais que tu vas m’apporter un projet possible… mais cause toujours tu m’intéresses ! Je fais ce que je veux ». Une capacité de résistance qui définit bien l’art brut. »(2)

 


« Planquée sur un zoning du côté de Vielsalm, La « S » Grand Atelier promeut l’art brut depuis un quart de siècle. Pour remplir son objectif, elle peut compter sur un bataillon d’artistes libres et – accessoirement – déficients mentaux. Tendances en ville et à l’étranger mais peu connus sur leurs propres terres […] Loin des « freak shows » ou de la charité mal placée, La « S » Grand Atelier tente de prouver que les handicapés peuvent aussi être des artistes à part entière. Le tout en prônant une certaine punk attitude. »(3)

 


Margat Claire (2013), « Les mondes de l’art brut », artpress2 , n°30, p. 7-9.
Decharme Bruno, abcd-art brut Paris, inter- viewé par Annabelle Dupret (2017), « Des raisons de déraison », Flux News , n°74, p. 24
Winkel Julien (2017), « Never mind the handi- cap », Focales (supplément d’ Alter Échos ), n°39.